8.5.08

460 - Tony MALABY "Adobe"


Tony Malaby, tenor & soprano saxophone
Drew Gress, bass
Paul Motian, drums

  • Humpty Dumpty (5:30) [Ornette Coleman]
  • Maine (6:14) [Tony Malaby]
  • Adobe Blues (4:43) [Tony Malaby]
  • Dorotea La Cautiva (9:30) [Felix Luna]
  • No Brainer (5:43) [Angelica Sanchez]
  • Mia (5:48) [Tony Malaby]
  • What Is This Thing Called Love (4:51) [Cole Porter]
  • Cosas (6:30) [Tony Malaby]
  • Gone (3:56) [Tony Malaby, Drew Gress, Paul Motian]
Ouvrir avec une composition d'Ornette Coleman place la barre déjà très haut, mais nos trois lascars démontrent qu'ils n'ont pas à rougir d'une éventuelle comparaison ni d'une (fausse) modestie déplacée.
C'est exactement à ce niveau là (très haut) que se situe tout l'alboume.
Une foison / fusion artistique de 3 gaillards qui ne sont pas des "bleus" et qui n'ont rien perdu de la formidable écoute dont ils sont capables. Car sans écoute de l'Autre, rien n'arrive.
Rien.
A l'heure où les frontières physiques et mentales deviennent de plus en plus nombreuses, dès lors que notre monde fini ne nous propose (du fait des secousses et des tentations) qu'un "hubris" détestable lié à l'économie galopante où les êtres n'arrivent qu'à se dresser contre eux-mêmes tout en supposant que l'Autre ne cherche qu'à nuire (les cerveaux lavés deviennent plus rugueux), quand les dogmes de la séparation issu d'un passé révolu reviennent à ce point nous dicter des conduites d'auto-gardiens de nos pensées (défense d'y), il est temps de prendre dans sa besace des musiques qui enjambent.

En voici une.

Disponible ici.

(lien là où vous savez)

7 commentaires:

EdkOb a dit…

http://rapidshare.com/files/113412744/TM_A.rar

C'est quand le passant est apaisé qu'il est le plus en colère.

Bonne écoute, sans concession.

Anonyme a dit…

Dear Blogger

merci for sharing this brand new voice Tony Malaby. I can recommend "Tamarindo" where he play with William Parker among others. Malaby a very interesting reeder of the last time, a new cat from Arizona but connected with the New York scene in the last years!

Thanks a lot, merci,
Enrique. :)

ps: Keep up the good job!!

EdkOb a dit…

Dear Enrique,
I share your opinion on Tony Malaby, a magical musician in no one else the similar.

See you soon "en passant " ;)

fongsoi a dit…

mon cher:
j'adore ton blog et la musique qui toi nous montre. cette musicians c'est extraordinaire. comme l'avis.
je ne sais pas se c'est possible, mais une amie me montre a ecouter une chanson d'une band que s'appel "la canaille". etait possible qui toi m'indique plus information sur cette band?
pardon pour moi mauvais français.
merci, en passant

Anonyme a dit…

grazie mille!

EdkOb a dit…

@ fongsoi

http://www.lacanaille.com/

Je ne connais pas très bien (un peu) "la canaille", mais je pense que c'est ce groupe là.

Merci de passer, voyageur.

Não conheço muito efectivamente (pequena)"canaille", mas penso que é este grupo lá. Obrigado passar, viajante. (Tradução feita com Babel Fish)

@ anonyme

Les passants parfois s'attardent.
Bienvenue !

The passers-by sometimes stay. Welcome!

Le guide a volte si attardano. Benvenuto!

fongsoi a dit…

ah oui! c'est cette groupe qui tu m´indiqué. merci beaucoup. la tradution a portugais etait bonne, merci. aprés je vas ecouter les autres 3 musiques que le groupe il'y' a a son page. je chercher a youtube pour la chanson de leo ferre "ni dieu ni maitre" et j'ais as encontré cette groupe "la canaille" avec une chanson qui aussi s'appel "ni dieu ni maitre" que je considere trés bonne. a ecouter.
du portugal, merci.
obrigado.