25.2.09

778 - Rideau, noir, fondu : HADOPI, ce n'est pas notre amie !

HADOPI - Le Net en France : black-out


5 commentaires:

Melopée a dit…

J'espère que beaucoup de sites et blogs vont suivre, comme vous, cette initiative de la quadrature du net.

Mais même si c'est le cas, peut-on s'attendre que le sommet de l'état entende quoi que ce soit, claquemuré comme il l'est, n'appréciant que la seule compagnie de son miroir ?

La lutte contre le téléchargement n'est qu'un prétexte, à mon sens, pour faire taire le Net.

Comment quelqu'un qui est incapable d'affronter les sifflets et autres chaussures qui lui sont adressés lors de ses déplacements, pourrait-il ne pas être tenté de faire taire le net qui est loin d'être en admiration béate devant lui ?
Il s'agit, plutôt, de se faire entendre de sa majorité parlementaire. Majorité, qui est la seule en mesure, constitutionnellement de mettre fin à son mandat. Pour en arriver là, il faudrait qu'elle soit sacrément motivée. A moins qu'elle ne dispose, en alternative de moyens de neutralisation.

On n'est pas dans la m...., mais en même temps je suis curieuse de savoir comment cet incroyable quinquennat va être géré par le monde politique ou si ce sont les citoyens qui vont finir par prendre les choses en mains, ce qui veut dire, aussi, malheureusement, en venir aux mains dans les prochains lendemains.

moutardexx a dit…

..ces mêmes citoyens qui ont voté pour cette classe politique.

je pense malheureusement qu'une partie, voire la majorité du peuple français s'en fout royalement de cette "quadrature".

à petite échelle, on pourrait évoquer la différence de feedback entre les post d'échanges et de débat d'edkob.. ;)

je vis en allemagne (notre cher modèle) depuis 8 ans et je constate
chaque jour que le fachisme démocratique a encore de beaux jours devant lui. délation, censure (films et livres) et contrôle, voilà les maîtres mots du régime allemand actuel.

depuis maintenant 1 an je crois, le gouvernement conserve et analyse tous les fichiers (mail et autres) circulant sur le net à des fins de lutte contre le terrorisme et ce pour 1 an encore (officiellement). bon et bien ça ne choque personne ici. ni les médias, ni les gens.

j'aurais tendance à penser qu'en France, cette mesure existe aussi sauf qu'on ne le dit pas.

enfin bon, tout ça pour dire que je vois mal mes parents, pourtant de gauche descendre dans la rue pour défendre quelques couillons qui passent leur temps à pirater des films sur le net.

je ne pense pas qu'il faille tout autoriser. et puis aussi que sans barrières, on aurait finalement rien à briser.

il serait où edkob hein?

en ce moment je lis "les cavernes d'acier" d'asimov, reflet de notre société en marche, juste après avoir terminé "la brèche dans l'espace" de k. dick, roman incroyablement visionnaire entre crise mondiale et élection d'un Obama. si, si.

EdkOb a dit…

Merci de passer et de laisser des commentaires, cherEs passantEs.

Je ne sais pas si tous sont indifférents.
Parfois oui.
Et même trop souvent.

Suffit de voir l’apathie face à la politique des quotas d’expulsions en France.
Ignoble, abjecte, insoutenable, politique de la haine de l’Autre.
Aveu d’impuissance du fait politique, donc expression d’une volonté de « rupture » qui ne peut s’en prendre qu’aux plus faibles tans sa collaboration avec les puisant est intime, forte et idéologique.

Hadopi n’est qu’une des nombreuses écailles de l’habit de peau de serpent de nos dirigeants vendus à des intérêts privés.

EdkOb a dit…

Et oui, il est question de "normer" le net, comme bien avant, les radios libres ont été vendues aux "marchands".

Suffit de voir le marché lancé par Darcos, pour repérer les voix dissidentes.

Et une fois ces voix repérées, y aura t'il prise d'AD-Haine ?

EdkOb a dit…

Je signe des 2 mains le propos de Mélopée.

L'obsession du contrôle révèle la paranoïa de ce pouvoir.
Tendance obsessionnelle-compulsive.

Ce qui choque, c'est la complaisance généralisée des "élites". Surtout celles censées être à la pointe de l'information.